Categories

Organiser un apéritif américain

L’apéritif, une coutume universelle ? C’est possible. Mais on note tout de même quelques différences entre l’apéro façon « cocorico » et la version « made in America ». Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, car après tout, autant varier les plaisirs, non ? Voici quelques bases pour maîtriser l’art de l’apéritif yankee !

L’Amérique et l’apéritif

La prohibition a beau n’être plus qu’un lointain souvenir, les Américains ne sont pas très doués pour l’apéritif tel que nous le connaissons. À vrai dire, c’est même une coutume qui leur échappe complètement. De New York à L.A, les baristas des établissements les plus branchés cherchent toujours à importer la coutume, et ça fonctionne moyen. Voire pas du tout. Boire et grignoter avant un repas, c’est un concept qui demeure brumeux de l’autre côté de l’Atlantique. Faut-il en conclure que les Américains ne partagent jamais un verre ? Bien sûr que non. Ils le font simplement différemment ! Disons que c’est moins formel. On va facilement partager un verre en famille ou entre amis en préparant un bon barbecue, par exemple !

 

Team Bière, limonade ou thé glacé ?

La boisson alcoolisée la plus répandue outre-Atlantique, c’est bien sûr la bière ! Et si tu veux concocter un apéro à l’Américaine rigolo, on ne saurait trop de recommander la fameuse DUFF BEER que tu certainement aperçu dans les Simpson. Ne nous mentons pas : ce n’est pas la plus répandue qui soit aux USA. La vente de la bière Duff est assez récente : elle est directement inspirée de la série et les américains craignaient que les enfants en achètent, rapport au dessin animé. Néanmoins, cela en fait tout de même une boisson culte, non ?

 

Rappelons que l’alcool se consomme avec modération ! Eh bien, ça tombe bien. Les deux autres boissons que les Américains consomment à tout-va – et qu’on va t’offrir à tous les coups, en particulier dans les états les plus chauds du pays, ce sont la limonade et le thé glacé. Ils ont longtemps été faits maison. Mais aujourd’hui, on leur préfère la version « prête à consommer ». La référence incontournable en matière de boissons fraîches, c’est incontestablement Snapple. Mais si la marque reste au top quand il est question de limonade, les saveurs originales du thé glacé Arizona, qui changent du thé glacé au citron ou à la pêche traditionnels, détrônent la marque Snapple !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Snapple (@snapple) le

 

Et en soirée, alors ?

En soirée, la bière reste incontournable. Généralement, les fameux gobelets rouges sont d’ailleurs de sortie. Le Jello Shot est un autre incontournable. Il est aussi courant de proposer un punch maison à ses invités. Les Américains apprécient aussi les cocktails, avec un petit faible pour le Bloody Mary. Ils ont d’ailleurs quelques recettes bien à eux, préparées à base de Root Beer A&W. Ne te fie pas à son nom : en réalité, cette boisson fraîche est non alcoolisée. Mais cette recette à base de plante se mélange par exemple au Bourbon (2 doses de Bourbon pour 6 doses de Root Beer).

On grignote aussi…

Bien entendu, les Américains ne se privent pas de grignoter quand ils prennent un verre ! Soyons honnêtes : nous n’avons pas de statistiques sur le sujet. Mais LE snack salé le plus grignoté aux USA, ce sont sans doute les croustilles. Nature, au fromage, pimenté un peu, beaucoup ou à la folie…

La marque de référence, c’est Cheetos : créateur de croustilles depuis 1948 ! Ce géant est au coude à coude avec Herr’s, autre monument du snack salé aux USA, puisque l’entreprise est née… en 1946 ! Si Herr’s a un peu de mal à détrôner Cheetos, l’enseigne se console en offrant une gamme vraiment variée, pour le plus grand plaisir des gourmands.

L’autre vedette de l’apéro à l’Américaine, ce sont les chips. Et là, il faut choisir ton camp : soit tu es dans la team Doritos et ses petits nachos au maïs, soit tu es dans la team Pringles qui crée des recettes de chips de pomme de terre aux saveurs toujours plus folles. L’une et l’autre se dégustent telles qu’elles ou plongées dans des dip’s.

D’autres snacks sont très appréciés pour accompagner un verre, par exemple les fameux Fuyons ou encore les bretzels. Mais le snack américain le plus emblématique, c’est le fameux cracker Goldfish. Ce mini-biscuit en forme de poisson a vu le jour en 1958. Si la version originale reste une valeur sûre, difficile de résister à ses déclinaisons (surtout celle au cheddar !). Fun fact : ce monument du snack salé américain est en réalité né… en Suisse. Et il doit sa drôle de forme à son créateur, Oscar J. Kambly, qui a souhaité rendre hommage à son épouse en représentant son signe astrologique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The official Goldfish® brand (@goldfishsmiles) le

Tu l’auras compris, à l’heure de l’apéro, les Américains font volontiers péter le paquet de snack salé. Mais cela ne les empêche pas d’improviser de temps à autre des amuse-bouches plus sophistiqués. Seulement chez eux, le canapé ne se fait pas sur un toast, mais sur un cracker Graham ou sur un Ritz. Ces deux recettes sont signées NABISCO (pour « National Biscuit Compagny »). Le nom te parle ? Normal ! Cette marque fondée en 1898 est aussi la créatrice du mythique biscuit Oreo.

Toute cette lecture t’a donné soif, non ? Alors : santé ! Oh ! Wait ! À l’américaine, ça donne plutôt : CHEERS !

Gabrielle

Plume du web à temps plein depuis 2010. Mon corps est rentré des USA depuis 2005, mais ma tête et mon coeur sont restés là-bas (c'est pas grave, je les retrouverai pendant les vacances !).

    Laisse-nous un mot doux

    Your email address will not be published.*

    Pin It on Pinterest

    Inscris-toi à la Newsletter et reçois un e-book !

    "5 RECETTES DES USA POUR 5 FÊTES AMÉRICAINES"

    • Des recettes typiquement américaines
    • Pour fêter Halloween, Thanksgiving, 4th of July...
    • Qui vont épater ta famille et tes amis ;-)
    e-book recettes américaines