Categories

Une semaine à Miami : le programme !

Si tu ne sais toujours pas où poser tes valises cet été, ne t’inquiète pas : on est toujours là pour te souffler de bonnes idées. La destination « soleil & sable blanc » incontournable aux USA ? Miami, bien sûr ! Peu importe que tu sois dans la team Farniente ou dans la team Fiesta : cette ville cosmopolite va te faire craquer. Alors, qu’est-ce que tu attends ?

Welcome to Miami
Bienvenido a Miami


Un peu d’histoire…

Miami a vu le jour (timidement) au début des années 1800. Et on ne va pas te mentir : à l’époque, il y a plus d’alligators que d’humains qui occupent la région. Heureusement, une certaine Julia Tuttle vient y cultiver des citrons. Elle aurait pu se contenter de devenir The Mother of Dragons Citrons. Au lieu de quoi, elle se dit que ce gros village situé à quelques pas de sa plantation a du potentiel. Elle s’associe donc à un certain William Brickel pour fonder la cité de Miami ! Elle arrive même à convaincre la Florida East Coast Railway de prolonger la ligne de chemin de fer jusqu’à sa ville. Julia Tuttle est donc aujourd’hui considérée comme the Mother of Miami.

Dans les années 1920, les USA déclarent que le jeu et l’alcool, c’est vraiment trop mal. Miami n’est pas tellement d’accord, et la ville devient le rendez-vous de tout ce que l’Amérique compte de stars, de joueurs et… de contrebandiers. Malheureusement, en 1926, le cyclone qui balaye la ville met un terme à la fête. Après quoi, Miami devient (presque) sérieuse…

Même si elle développe une importante activité industrielle et accueille une large communauté cubaine, Miami attire toujours les stars avides de soleil et de party… avant de connaître à nouveau un petit coup de mou dans les années 1980 (malgré tous les efforts de la série Miami Vice pour vendre du rêve !). Il faut attendre le nouveau millénaire pour que la ville se reprenne : elle retrouve le sens de la fête, rebâtit au passage ses beaux quartiers Art Déco et redevient branchée.

Tu veux aller voir ça toi-même ? Checke ta feuille de route…

Miami – Jour 1

Miami Beach


Le ciel bleu, le sable blanc et les palmiers… Miami Beach, c’est LE symbole de la Floride. Et de la ville. C’est aussi le bon plan si tu as l’occasion de bouger hors saison : les hébergeurs proposent des prix cassés bien plus sympas qu’en ville. Profite de ton premier jour pour te détendre, tremper tes pieds dans l’océan et recharger tes batteries (et celles de ton appareil photo), car Ocean Drive te tend les bras…

Miami – Jour 2

Le quartier Art Déco & South Beach

Ocean Drive, c’est le boulevard qui conduit en direction de South Beach en traversant Art Deco District (autrement dit, le quartier Art Déco). Ces bâtiments aux façades pastel ont été superbement restaurés ces dernières années.
South Beach (SoBe pour les intimes), c’est le quartier de la branchitude : la plus grande concentration de starlettes et de grosses cylindrées au mètre carré, à Miami. Avant d’aller te poser sur cette longue plage de sable blanc, tu peux faire halte au WEAM (World Erotic Art Museum).

Tu es du genre à déborder d’énergie ? Tu peux grouper la visite de Miami Beach et de South Beach sur ta première journée, et consacrer ce 2ème jour à la viste de la très touristique (mais sublime) villa Vizcaya.

Villa Vizcaya

Miami – Jour 3

Little Havana & Coral Gables

Vu sa situation géographique, Miami accueille une importante communauté cubaine. Pour aller à sa rencontre, prends la direction de Little Havana. Attends-toi à une plongée en Amérique latine : ici, on parle plus espagnol qu’anglais ! Tu peux te lancer à l’assaut des commerces de la Calle Ocho (la 8ème rue), ou pousser vers le sud, à la découverte du très chic Coral Gables. Ce quartier abrite l’un des palaces emblématiques de la ville : The Biltmore.

Miami – Jour 4

Wynwood & Design District

Miami ne se résume pas à ses beaux quartiers Art Déco. La ville est même carrément à la pointe, quand il s’agit de tendances ! Pour te faire une idée, tu peux t’offrir une journée « 100% art urbain ». Direction Wynwood pour une plongée dans le street art, et en route pour une plongée dans l’univers ultracontemporain de Design District.

View this post on Instagram

May the force of peace be with us all!

A post shared by Mayora annamaldita (@the_real_mayora) on

 

Miami – Jour 5

Les Everglades

Bon. Miami est géniale. Mais on est tout de même en Floride ! Tu ne peux pas faire l’impasse sur les paysages à couper le souffle des Everglades. L’incontournable ? Une balade dans les marais à bord d’un aéroglisseur. C’est l’occasion ou jamais d’aller rencontrer les alligators. Le parc national des Everglades offre aussi de belles balades à pieds ou à vélo.

Miami – Jour 6

Florida Keys

La villa Hemingway

Bon. Miami est géniale ! Mais on est tout de même en Floride ! Tu ne peux pas faire l’impasse (non plus) sur l’archipel de Florida Keys. On ne va pas se mentir, en une journée, tu auras du mal à faire le tour des 1700 îles qui le composent. Mais tu peux toujours aller visiter Key West, la plus connue, où tu pourras voir la maison d’Hemingway. Les maisons coloniales en bois, très peu pour toi ? Envole-toi plutôt pour la réserve naturelle de Bahia Honda !

Au fait, si tu ne sais pas quoi faire de tes soirées, pendant ton séjour… Va faire un tour du côté de Downtown. Concerts, pubs, discothèques : Bayside Market Place ne dort jamais !



Gabrielle

Plume du web à temps plein depuis 2010. Mon corps est rentré des USA depuis 2005, mais ma tête et mon coeur sont restés là-bas (c'est pas grave, je les retrouverai pendant les vacances !).

    Laisse-nous un mot doux

    Your email address will not be published.*

    Pin It on Pinterest