On te dit tout sur le Tip américain !

On ne va pas se mentir : la plupart des Européens – surtout les Français ! – n’ont pas très bonne réputation aux States. D’abord, parce qu’il n’y a que nous pour appeler leur pays les States. Et ensuite, parce qu’on ne sait pas tiper. En d’autres termes, nous sommes la plupart du temps incapables de laisser un pourboire correct au restaurant. En fait, il est même rare que les touristes laissent des pourboires. Mais sache-le : aux USA, le pourboire… pardon : le tip n’est pas une option. Explications.

Very bad tip

Cocktail, café ou repas : en France, comme dans de nombreux autres pays d’Europe, le service est compris dans le prix affiché. Ce n’est pas le cas aux USA. Il est donc de ta responsabilité de le régler en plus de la consommation. Et aux États-Unis, le tip est entré dans les mœurs. Un consommateur va lire le prix d’un plat et son cerveau va immédiatement ajouter 15 à 20% pour lui donner une idée précise de la note finale.

Soyons clairs : si tu ne laisses pas de tip, tu ne paies pas le service. Donc, les serveurs ne sont pas payés. Enfin, si. Au « SMIC » version américaine (moins de 4$ de l’heure en général). Un tarif aussi bas ne réjouit pas, et pourtant il ne choque pas non plus. Car dans l’esprit de tous, aux USA, il est bien clair que ce sont les tips qui assurent un salaire final décent. Le montant des tips est d’ailleurs soumis aux impôts.

C’est une convention à défaut d’être une obligation légale : tout le monde tipe. C’est un système déstabilisant, voire même quasiment exotique, mais c’est comme ça que ça marche aux USA. Donc, on arrête avec notre raisonnement de Frenchie, qui voit souvent le pourboire comme une faveur, parce que tout est compris dans le prix et qu’on paie des taxes etc… aux USA, ça ne fonctionne pas comme ça !

Comment tiper ?

Au restaurant, c’est simple : tu ajoutes 15 à 20% du montant total de l’addition (15% correspondant à un service classique, 20% à un service exceptionnel).

Si tu sors boire un verre (et pas plus parce que l’abus d’alcool nuit gravement à la santé !), tu ajoutes 1$ par verre au comptoir, 2$ si tu es installé à une table.

Tu as sans doute vu assez de séries et de films made in Hollywood pour savoir qu’on distribue aussi des tips dans d’autres circonstances :

  • À l’hôtel : 1$ par valise pour le porteur et 2$ par personne et par nuit pour la femme de chambre
  • À la station-service : 1 ou 2 $ pour le pompiste
  • À la maison : 2$ pour le livreur de pizza.

On n’oublie pas le taxi. La question divise les Américains eux-mêmes, mais en général on s’accorde sur 10 à 15% (ça vaut aussi pour les Uber 😉 !)

Tu comptes profiter de ton séjour aux States pour te faire chouchouter ? Prévois un tip de 15% chez le coiffeur ou chez l’esthéticienne.

Faut-il donc toujours avoir du cash dans la poche ?

Non ! Si tu règles par carte, on te présentera un ticket sur lequel tu pourras inscrire le montant que tu souhaites laisser. Tu peux donc tiper par carte !

Do you speak tips ?

Si tu ne laisses pas de tip, ça veut dire :

  • Réponse A : que tu es radin/e et que le concept de savoir-vivre t’échappe complètement
  • Réponse B : que tu n’es pas satisfait/e du service

Les Américains ont leurs petites idées reçues. Dans leur esprit, la plupart des Européens (et des Asiatiques, d’ailleurs) se classent dans la catégorie « radins sans savoir-vivre » (même si la plupart du temps, ce n’est un malentendu : les touristes ignorent tout simplement le principe du tip). Au point que dans les régions les plus touristiques, les Américains se sont adaptés : ils ajoutent le tip sur la note des touristes. Mais cela reste encore anecdotique.

Si tu tombes dans un établissement qui n’est pas habitué à recevoir des touristes, le message va être clair : quelque chose s’est mal passé. Il est plus que probable que le manager va venir te trouver pour te demander ce qui s’est passé. Alerte : moment de malaise !

Et si le service a vraiment été affreux ? Tu ne laisses qu’1 ou 2$ de pourboires. Ce qui signifie :

Certes, je suis un/e touriste, mais je connais les règles. Je n’ai pas oublié de tiper, mais le service était affreux.

SOS, littéraire en détresse

Le tip de 15% est le plus courant… Mais face aux mathématiques, nous ne sommes pas égaux. Si tu es comme moi et que tu galères, tu peux adopter une astuce made in USA :

  1. Montant de l’addition divisé par 10.
  2. Résultat divisé par deux
  3. Résultat 1 + résultat 2

Concrètement : pour une addition de 60 $ :

  1. 60/10 = 6
  2. 6/2 = 3
  3. 6+3 = 9

Tu laisseras donc un tip de 9$.

Tu n’as plus qu’à potasser tout ça avant ton prochain road trip aux USA !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *